Accueil » Notre base de données

Notre base de données

La base de données Buud Yam recense 172 archives audiovisuelles sur l’histoire et la culture du Burkina Faso de 1944 à nos jours.

        « En mooré, les deux mots renferment chacun une gamme de significations très profondes et très enracinées  dans la culture des Moosé.

        Le mot buud est la forme syncopée du mot buudu que l’on emploie pour indiquer à la fois son ascendance et sa descendance, le même mot s’utilisant également pour désigner la semence sélectionnée que l’on met en terre pour reproduire une espèce végétale donnée. Ce mot véhicule donc une dimension génétique et par conséquent désigne également les notions d’héritage et de legs ainsi que celle d’appartenance.

        Le mot yam, quant à lui, se réfère à l’esprit et à l’âme, à l’intelligence et à la conscience d’être, à la connaissance de soi et à l’humilité, à la perception du monde et à la quête d’humanité. Tout individu, quelle que soit son appartenance, devrait se préoccuper de comprendre qui il est, d’où il vient et vers où il se rend ; on peut dire qu’un tel individu a de la valeur et est digne de considération.

        Ces deux mots, quand on les fait cohabiter, amplifient réciproquement leurs sens originels et s’éclairent l’un l’autre dans une dynamique quête de mémoire, d’identité, de construction de soi et de digestion d’un héritage qui, à son tour, deviendra legs.

        Absorption, intériorisation, immersion, héritage, parcours initiatique, construction individuelle, besoin de mémoire et d’appartenance, reconnaissance de soi et des autres ».

Gaston Kaboré

Ce message est également disponible en : Anglais